Cookies : Google rentre dans le rang

Annonce d'un bouton pour les refuser

Montage CEP Publicité | 25/04/2022

 

Sous la pression de la CNIL, Google annonce l'ajout d'un bouton pour refuser les cookies en France en premier puis en Europe

 

Google va permettre aux internautes européens de « refuser » tous les cookies sur ses services simplement ( le moteur de recherche, mais également sur You Tube ...). Cette décision annoncée le 21 avril est la suite directe d’une amende de 150 millions d’euros infligée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) début 2022.

La CNIL exige « Tout Refuser » face à « Tout Accepter »

Google a décidé de rentrer dans les clous. Le 6 janvier, en plus de son amende salée, la CNIL avait menacé Google de 100 000 euros d’astreinte par jour de non-conformité passé trois mois.

L’autorité française reprochait au géant américain de détourner le recueil de consentement pour les cookies. L’internaute peut soit accepter soit « personnaliser » le suivi. Pour le refuser en bloc, plusieurs manipulations sont nécessaires, quand l’accepter est proposé d’office.

Si l’entreprise ne reconnaît pas avoir pris cette décision pour éviter une amende, il ne faut pas exagérer, elle a admis avoir opéré ce changement « Sur la base de ces conversations et des directives spécifiques de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) ».

Pour se mettre à la page de la réglementation, Google explique avoir « repensé le fonctionnement des cookies sur les sites Google et a apporté des modifications profondes et coordonnées à l'infrastructure essentielle de Google ».

Les utilisateurs disposant d’un compte Google ne s’apercevront pas des changements. Le consentement est uniquement demandé en cas de déconnexion ou en navigation privée.

Rappelons que cette décision vient après l'interdiction du Google Analytics pour les sites web ( voir notre actu du 14 février ).

Quelles conséquences ?

La première conséquence est une perte d'efficacité sur le ciblage de la publicité digitale puisque Google n'aura plus l'historique des internautes ou mobinautes et donc de leurs besoins.

Par contre, cela redonne tout son poids au travail du référencement naturel qui était en partie “ biaisé ” par l'historique de recherche.

En ce qui concerne les sites web, une plus grande attention devra être apportée pour être dans la réglementation concernant les cookies et donc donner la capacité aux internautes et mobinautes de refuser simplement les cookies sur les sites web (et pas uniquement personnaliser).

Rappelons que les sites EcoResponsables développés par SOCOTIC Web et Digital ne comportent pas de cookies à vocation publicitaires et sont conçus pour donner un booster au niveau du référencement naturel et pour donner un signal positif aux internautes et mobinautes de plus en plus sensibles à ce sujet.

 

Sites EcoResponsables CONTACT TOUTES LES ACTUS

Newsletter | invitation événements

Pour recevoir nos newsletters ou les invitations à événements, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

 










* Mentions obligatoires

Site web ecoresponsable pour SOCOTIC web et digital Site Web sans cookie, EcoResponsable, classé A 👉  En savoir plus